Hammam public, l’expérience d’une étrangère

Le Hammam est un élément extrêmement important de la culture et de la vie marocaine. Hommes, femmes et enfants visitent leur Hammam locale au moins une fois par semaine, ils y passent deux ou trois heures et parfois même plus! Pour bavarder avec leurs amis, et en suivant les longs rituels pour le nettoyage de leur corps jusqu’à ce que  leur peau commence a briller.

 

Hammam public – telle qu’elle est vécue par une femme étrangère !

L’expérience Hammam public est une véritable révélation pour l’Occidental le plus réservé comme moi. Bien que de nombreux Marocains sont de plus en plus occidentalisé, les racines de leur culture sont encore très évident partout où vous allez, avec beaucoup de femmes couvrant leur corps, parfois encore de la tête aux pieds, quand en public. Pas si dans le hammam public! Hommes et femmes se baignent séparément, bien sûr, mais les femmes sont loin d’être timide avec les autres quand il s’agit de la Hammam public. Ils vont habituellement avec leurs amis ou en famille, à la fois pour discuter et socialiser, mais aussi pour aider les uns les autres avec le rituel.

En entrant dans le hammam du public, la première salle est un peu comme les vestiaires dans une piscine publique  (moins les cabines privées!), Avec des bancs en bois autour du périmètre de la salle, et les crochets pour accrocher vos vêtements tout en décapage. Il y a des dames de service a l’entrée où vous pouvez louer des seaux (les Marocains prennent leur propre) et laisser vos affaires une fois que vous êtes dépouillé, vous pouvez acheter du savon noir et des gants de gommage à l’entrée quand vous payez pour obtenir votre ticket. Vous pouvez également louer une dame pour  vous frotter si vous n’avez pas quelqu’un avec vous (ou si vous êtes trop timide pour laisser votre amie le faire pour vous …).

Passant des vestiaires, nous avons traversé deux immenses salles carrelées avec plafonds voûtés remplis avec de la vapeur et des femmes nues, ce dernier inclinable partout dans les étages d’une manière telle qu’il fallait les enjamber pour passer à la pièce suivante. Dans la troisième et dernière chambre, on a un peu d’espace au sol, et posons nos nattes et ustensiles de nettoyage pour marquer notre place.

Tapissent les parois qui permettent d’acheminer la tuyauterie d’eau chaude à partir de laquelle nous avons remplies nos seaux avant de se replier à nos tapis. Assis dans le coin, essayant dur et échoué lamentablement à passer inaperçu dans mes fonds de bikini (j’étais la seule personne dans tout le hammam avec un lambeau!), J’ai fait comme mon amie marocaine, et j’ai commencé à plonger mon bol en plastique dans mon seau d’eau et patauger tout sur moi-même. Nous nous sommes alors couverts de savon noir, et nous l’avons laissé pénétrer nos pores pour ce qui semblait être un très, très long moment.

Une fois que nous avions rempli nos seaux plusieurs fois et lavé tout le savon noir, nos dames de Hammam sont arrivées à faire la partie la plus difficile en exfoliant notre peau. Elle m’a demande de s’allonger à plat sur mon dos, et ma dame prêt à commencer avec mes bras. Je fermai les yeux, essayant de faire croire qu’il n’y avait personne d’autre dans la chambre, et déterminée à profiter d’être lavé et choyé, je n’ai pas pu résister et elles étaient à nouveau ouvert sous le choc lorsque le lavage a commencé. Ce minuscule petit point d’une jeune fille a eu la force d’un bœuf, et c’était comme si elle me frotte avec du papier de verre! Après quelques longues minutes, je me suis habitué à la pression et la douleur, et effectivement j’ai commencé à en profiter. J’étais un peu mortifié de la quantité de peau morte, elle le débarrassait de moi et elle nettoyait chaque pouce de ma chair jusqu’à ce que je suis devenue totalement rouge, mais elle ne semblait pas surprise ou dérangé alors j’ai arrêté d’être inquiète.

Une fois qu’elle a termine la première partie de la tête aux pieds, elle a répété le processus pour mon dos, pas un millimètre de moins. J’étais entièrement rougeoyant quand elle a termine, et j’avais des picotements de la tête aux pieds, mais a vrai dire, j’étais vraiment relaxée et très active pendant plusieurs heures après! comme ces expérience rendent nos voyages et excursions très agréables et inoubliables